Travaux par année

Syndicat Mixte du Clain Sud
siège technique : 24 avenue de Paris 86700 Couhé
siège social : Mairie de Voulon 86700 Voulon
05 49 37 81 34 - 06 81 59 74 25 

fiche signalétique du syndicat



clain.sud@gmail.com

Les interventions

Le comité syndical suit les travaux prévus et réalisés. Un bilan annuel, une carte et un article sont édités à leurs intentions ainsi qu'aux partenaires. Vous trouverez ces documents classés par années avec quelques lignes sur les principaux travaux et dossiers.  Les interventions ont évoluées entre 2001 et 2014, d'abord de la restauration et de l'entretien de la végétation (coupe d'arbres, enlèvement d'embâcle, réouverture du cours d'eau) puis de plus en plus des travaux de restauration réalisés à la pelleteuse. Il s'agit de frayère à brochet, de travaux visant à diversifier les habitats, des interventions pour le maintien de la berge ou encore de la continuité écologique. 

Les travaux sont déterminés en fonction des volontés du comité syndical, de la programmation de travaux avec un bureau d'étude et des possibilités sur le terrain (accords des propriétaires).


2015 :


bilan 2015
carte des interventions
article décembre 2015 (Champagné St Hilaire)


 2014

Le syndicat a effectué des travaux sur la Bouleure à Mémageon. Le cours d'eau a été recalibré en forme de trapèze dans les années 70 avec un fond homogène, l'objectif est de diversifier les écoulements pour créer de l'habitat mais aussi d'intégrer une notion paysagère et une participation des habitants.
A Château Garnier, le confortement de la berge entre la lagune et le Clain a été effectué suite à l'érosion par le cours d'eau et aux dégâts de ragondin.


bilan 2014
carte des interventions 2014
article octobre 2014 (Château Garnier)

  Travaux de restauration sur la Bouleure; avril 14
Travaux de restauration sur la Bouleure, diversifier les écoulements ; avril 14
Petit affluent du Clain restauré ; déc. 13
Affluent du Clain restauré en déc. 13
 

 

2013

Travaux de restauration sur le Clain et un affluent : réalisation d'une frayère à brochet, l'installation d'un abreuvoir par bac, le reprofilage des berges et apport de pierre dans l'affluent.
Une autre opération sur la Bouleure à Vaux avec l'école de pêche, diversification d'habitat, un micro seuil, une banquette et une frayère.

bilan 2013
carte des interventions 2013
(pas d'article en 2013, élection)

 

2012

Les travaux de restauration, les plus importants se situe sur la Dive de Couhé à Châtillon. Les
travaux consistaient à réaliser 2 radiers, 200m de berges, 500m de plantation (plants fournis par la LPO) et à travailler en partenariat avec les acteurs du territoire, principalement les agriculteurs.


bilan 2012
carte des interventions 2012
article en janvier 2013
tableau synthétique des actions menées en régie
entre 2009 et 2012

  Réalisaiton d'un radier sur la Dive de Couhé
Réalisation d'un radier sur la Dive de Couhé (cours d'eau curé dans les années 70, le radier à été refait avec des pierres de champs fournies et transportées par les agriculteurs) ; mars 12






Petit affluent du Clain ; déc. 13
Création d'une frayère à brochet à Champagné St Hilaire ; août 11
 

 

2011

Réalisation de deux frayères à brochet à Champagné St Hilaire et une à Anché.
2011 est une année marquée par la réforme des collectivités avec la proposition de la préfecture pour ne faire qu'un seul syndicat sur le bassin du Clain. Le syndicat mixte du Clain Sud ainsi que d'autres syndicats de rivière se sont opposés à cette proposition en suggérant plutôt deux structures sur le bassin.

bilan 2011
carte des interventions 2011
carte spéciale des interventions 2011
article en janvier 2012






 

2010

En 2010, le syndicat a réalisé trois micro-seuils sur la Dive de Couhé en aval de l'abattoir (Couhé) ainsi qu'une petite frayère à brochet. Les blocs qui ont été utilisés (plus de 200m3) proviennent des travaux de la nouvelle station d'épuration de Couhé.


bilan 2010
carte des interventions 2010
carte spéciale 2010
article en janvier 2011



  micro-seuil à Couhé un an après
Un an après la réalisation des micro-seuils sur la Dive de Couhé ; mai 2011

Les années antérieures


bilan 2009
bilan 2008
bilan 2007
bilan 2006
bilan 2005

article 2009
article 2008
article 2007
article 2006
article 2005

carte des interventions 2009
carte des interventions 2008
carte des interventions 2007
carte des interventions 2006



aménagements piscicoles de 2004 à 2008



Quelques informations sur les travaux :

Des modalités :

- Les actions doivent correspondre à un intérêt général
- Le syndicat n'intervient pas dans les biefs de moulin
- Lors de la restauration d'abreuvoir, les agriculteurs / propriétaires participent en apportant des pierres
- il est possible d'intervenir sur d'autres secteurs du syndicat sous convention (dans le cadre de la mutualisation des services)

Le syndicat effectue des travaux en fonction des demandes des élus, des propriétaires, des partenaires techniques et financiers. Ils peuvent se décliner en trois grandes parties : l'entretien, la restauration, l'animation. 

L'entretien concerne par exemple l'évacuation d'un arbre en travers de l'eau, sachant que certains peuvent être conservés pour faire des arbres câblés. Il s'agit également de l'entretien de la végétation telles que la ripisylve et les frayères à brochet. La restauration de cours d'eau comprend des interventions plus lourdes, en général, apport de pierre (ou de substrat), plantation, maintien de la berge par enrochement sur des points sensibles, réalisation de radier, création de frayère à brochet,... ces opérations nécessitent souvent l'accord de l'administration. Depuis la loi sur l'eau de 2006 (Loi sur l'Eau et les Milieux Aquatiques) les seuils de déclaration et d'autorisation ont été revus à la hausse afin d'éviter les travaux dégradant les cours d'eau. Les déclarations de travaux se limitent à une procédure simplifiée tandis que les travaux soumis à autorisation, dans le cadre de cette loi, conduisent à une procédure plus longue et surtout plus onéreuse avec le retour d'une enquête publique. 

D'autres dossiers sont effectués par le syndicat comme le montage du contrat territorial sur les milieux aquatiques qui permet à l'agence de l'eau et d'autres partenaires financiers et techniques d'apporter des moyens. Ce contrat dure cinq ans avec une demande de subvention annuelle. Les travaux de restauration sont privilégiés aux travaux d'entretien en raison de la différence de participation : environ 70-80% pour le premier et 30-50% pour le second. 

C'est la raison pour laquelle entre les interventions prévues dans la programmation et celles demandées par les acteurs sur le territoire nécessitent une cohérence sur le long terme. La qualité des cours d'eau et d'une manière générale, l'état des masses d'eau, ne peuvent évoluer qu'avec des actions qui s'inscrivent dans le temps. Les actions menées au fil des années et des contrats amènent à des résultats probants comme sur la Dive de Couhé. Ces actions donnent davantage de résultat lorsque les hommes vivants sur le territoire les défendent et prolongent la démarche. Dans cette logique, nous écoutons les avis même après plusieurs années sur l'évolution des aménagements. 


Les travaux ne se limitent pas à une vision "écologique" de la rivière, d'autres enjeux sont pris en compte : les usages sur le site, l'histoire, le paysage, les travaux effectués ou prévus en amont et en aval,... Enfin les travaux ne sont réalisés qu'avec l'accord du ou des propriétaires dans une optique d'intérêt général.

   Vous trouverez un répertoire d'exemple de travaux réalisés par des syndicats de rivières et communautés de communes sur le site du CPIE de Lathus.

 

Galerie photos avec les légendes 

          

 

Bibliographie

Quelques ouvrages :

ANGELIER E. : 2000 "Ecologie des eaux courantes" ; Tec et Doc ; Paris, 199 p.

AMOROS C., PETTS G.-E. (coord.) : "Hydrosystèmes fluviaux" ; 1993 ; Paris, Collection d'écologie n° 24,
Masson, 300 p.

BARRAQUE B. : "Les enjeux de la Directive cadre sur l'eau de l'Union Européenne" ; Flux, 2001/4 n° 46, p. 70-75

BARRAUD R. : "La mise en oeuvre de la gestion physique des cours d'eau : le cas des seuils. Retour d'expérience Bassins
de la Sèvre nantaise et du Thouet " ; rapport final ; 2009 ; 86p.

BARRAUD. R. : “Rivières du futur, wild rivers ?“ ; VertigO ; Hors-série 10 ; 2011 ; http://vertigo.revues.org/11411

LELAY Y.-F. : "Les hommes et le bois en rivière. Représentations, pratiques et stratégies de gestion dans le cadre de
l'entretien des cours d'eau" ; thèse de géographie ; 2007 ; 570 p.

BOULEAU G., BARTHELEMY C. : "Les demandes sociales de restauration des rivières et leurs traductions scientifiques et
politiques" ; Techniques - Sciences - Méthodes ; n°2 ; 2007; p. 68-76

BRUN A. : "Gestion de l'eau en France" ; Économie rurale ; n° 309 ; 2009 ; p. 4-8.

CHEVALLIER H. : "Nos cours d'eau enfin sauvegardés ?" ; revue Nature et Progrès ; n°129 ; décembre 1992 ; p. 16 - 20

DEREX J.-M. : "Pour une histoire des zones humides en France (XVIIe-XIXe siècle)", Histoire & Sociétés Rurales ; Vol. 15 ;
2001 ; p. 11-36.

GERMAINE M.-A., BARRAUD R. : “Restauration écologique et processus de patrimonialisation des rivières dans l’ouest de

la France“ ; Vertigo ; Hors série ; juin 2013 ; http://vertigo.revues.org/13583

GHIOTTI S. : "Le « bon état écologique des eaux » pour 2015 : une ambition qui bouscule la gestion des territoires en
France" ; La découverte ; collection La recherche ; 498 p ; 2010 ; p. 143-159

MALAVOI R., ADAM P. ; "La restauration hydromorphologique des cours d'eau: concepts et principes de mise en oeuvre" ;
Ingénieries n°50 ; 12 p. ; juin 2007 -b ; p 49-61

MICHELOT J.L. : "Gestion patrimoniale des milieux naturels fluviaux, guide technique" ; ATEN ; Quetigny : Réserves
Naturelles de France ; 1995 ; 67 p.

MUNSCH J. : "La notion d'entretien des cours d'eau s'est substituée à celle de curage" ; Techn-cités n°228 du 8 mai 2012 ;
1 p.

ONEMA : "Pourquoi restaurer ?" ; ONEMA ; mai 2010 ; 25 p.

Autres documents :

Conseil Général de la Vienne : "Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux du bassin du Clain ; Diagnostic du
SAGE" validé par la CLE le 12 novembre 2012 ; 186 p.

Cour des Comptes : "Les instruments de la gestion durable de l’eau", Rapport public annuel 2010, février 2010, pp. 617-655

LAUNAY J. : "Rapport d'information sur la gestion de l'eau sur le territoire" ; Assemblée Nationale ; n° 1170 ; enregistré le 3
novembre 2003 ; 91 p.

Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire : "Évaluation de l'état des
eaux douces de surface de métropole" ; guide technique ; mars 2009 ; 74 p.

Schéma d'Aménagement de Gestion de l'Eau du Clain : "Etat initial" ; validée par la Commission Locale de l'Eau le 29 juin
2011 ; 265 p.


 
Les interventions du syndicat se déclinent en trois catégories : les travaux d'entretien ou de restauration, les animations et les dossiers.

Les travaux d'entretien et de restauration représentent l'essentiel des interventions.

répertoire d'exemple de travaux sur le site du CPIE de Lathus

 

 

Restauration d'un abreuvoir sur la Dive de Couhé (pierres fournies par l'agriculteur (déc. 13)
Photos